• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

RUMINFLAME - Projet ENVERGURE du MP GISA : vers une approche multidisciplinaire des maladies inflammatoires bovines

Le projet RUMINFLAME a pour objectif d’explorer de nouvelles pistes pour une  maîtrise plus efficace des maladies inflammatoires (mammite, métrite) des ruminants laitiers.

Vaches dans un pré.. © Inra
Mis à jour le 04/02/2014
Publié le 30/01/2014

Mammite et métrite : un impact fort sur la filière laitière

Mammites et métrites sont des maladies inflammatoires fréquentes en élevage laitier. Elles sont responsables de pertes économiques élevées, d’une altération de la santé et du bien-être des animaux. Actuellement les méthodes de lutte reposent en grande partie sur l’application de mesures préventives et l’utilisation de traitements à base d’antibiotiques.
Une meilleure maîtrise de ces infections peut être envisagée par la prise en compte de trois approches : une amélioration du diagnostic, une modification des pratiques d’élevage et l’utilisation d’approches préventives ou thérapeutiques innovantes.

Les objectifs de RUMINFLAME

Les objectifs du projet se déclinent selon trois axes principaux :

  1. l’identification des facteurs de risques et le développement de nouvelles techniques ou l’amélioration des méthodes de diagnostic,
  2. une évaluation expérimentale des conséquences des pratiques d’élevage (traite, nutrition…) sur la réponse des ruminants aux maladies inflammatoires,
  3. l’exploration de nouvelles pistes de prévention ou de traitement de ces infections.

Le premier volet a pour objectif d’analyser les facteurs de risque à partir des données sur la production laitière et le statut sanitaire collectées à l’échelle nationale. Nous évaluerons de nouvelles approches diagnostiques basées notamment sur une analyse fine de la composition cellulaire du lait. En effet, cette composition varie au cours et en fonction des infections et peut servir de marqueur précoce d’une infection bactérienne.

La seconde partie aura pour but d’étudier, dans des unités expérimentales de l’INRA, l’impact des pratiques d’élevage, de la nutrition et du fond génétique des animaux sur la réponse aux maladies inflammatoires. Il sera également question de caractériser l’interaction entre infections mammaires et infections utérines ; nous chercherons en particulier à déterminer si la sélection génétique pour une meilleure résistance aux mammites modifie la sensibilité aux infections utérines.

Enfin le dernier axe d’étude aura pour objectif d’explorer les mécanismes inflammatoires en jeu lors de ces infections pour élaborer de nouvelles approches thérapeutiques. Nous aborderons l’impact de ces infections sur l’épithélium mammaire et utérin en termes de modifications épigénétiques, le développement de nouvelles approches vaccinales, la possibilité de prévenir ces infections par l’utilisation de probiotiques en relation avec le fond génétique.

 

Une approche multidisciplinaire indispensable

Afin d’explorer ces trois pistes d’amélioration et ainsi étudier de façon globale ces maladies, RUMINFLAME fédère 11 équipes de l’INRA appartenant à 7 départements scientifiques. Ces équipes sont situées dans 5 centres de recherche du territoire français.

Elles mettent en commun au sein du projet RUMINFLAME des compétences variées dans les domaines de l’infectiologie, de la vaccinologie, de la génétique, de l’épidémiologie, de l’économie et des sciences sociales, de l’élevage et de la nutrition. L’ensemble de ces compétences permettra une approche intégrative et réellement multi-disciplinaire des maladies inflammatoires des bovins.

Le dialogue et l’interaction avec les milieux professionnels sont recherchés. Les nouvelles connaissances qui seront acquises au cours du programme RUMINFLAME seront communiquées non seulement par des publications scientifiques mais aussi directement vers les professionnels grâce à un comité stratégique regroupant les divers intervenants des filières laitières (Institut de l’Elevage, SNGTV, CNIEL, UNCEIA…).

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Logo RUMINFLAME. © Inra

En résumé...

RUMINFLAME est un projet dont l’objectif est d’apporter une vision nouvelle de la maîtrise des maladies inflammatoires des ruminants. Cette approche réellement multidisciplinaire de l’amélioration des connaissances sur des sujets d’importance pour les filières de ruminants permet de structurer les activités de recherche sur les mammites et métrites et sera à même de faire émerger de nouvelles méthodes de lutte contre ces infections...