• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

GISA, le réseau R2A2 en action

Le réseau R2A2 s'est mis en ordre de marche en 2013 en organisant des réunions dans l'objectif d’acquérir une culture commune et de concevoir des projets de recherche interdisciplinaires pour apporter des éléments de réponse aux préoccupations de terrain.

Antibiogramme par diffusion en gélose (méthode des disques).,Les diamètres d'inhibition sont mesurés (cercles transparents) et sont comparés à des valeurs critiques proposées par le Comité de l'Antibiogramme de la Société Française de Microbiologie. L'interprétation des résultats de ces mesures permet de classer la souche bactérienne dans les catégories sensible, résistante ou intermédiaire. © CARRERAS Florence
Mis à jour le 01/04/2014
Publié le 31/03/2014

Transdisciplinarité et diversité

84 personnes différentes ont participé aux cinq réunions d’une journée organisées en 2013 dans le cadre du réseau R2A2. A chaque réunion, environ 35 personnes étaient présentes en moyenne, parmi lesquelles 24 personnes issues du monde de la recherche (chercheurs INRA de différentes disciplines, mais aussi de l’Anses et des écoles vétérinaires) et 11 personnes représentant les parties prenantes (instituts techniques, vétérinaires praticiens, ministère de l’agriculture et industriels).

Répartition moyenne des 35 participants aux réunions du réseau R2A2 en fonction de leur origine : en rouge et orangé, les chercheurs INRA des 8 départements de recherche impliqués.. © Inra, Christian Ducrot
Répartition moyenne des 35 participants aux réunions du réseau R2A2 en fonction de leur origine : en rouge et orangé, les chercheurs INRA des 8 départements de recherche impliqués. © Inra, Christian Ducrot

 

Des réunions... aux projets

Au cours de ces réunions, différents thèmes de travail interdisciplinaire ont été abordés, notamment :

  • la diffusion et la gestion des résistances bactériennes aux antibiotiques,
  • l’immunité innée et le microbiote intestinal,
  • les approches préventives en élevage,
  • la perception des éleveurs sur les questions de maladies et de résistances bactériennes aux antibiotiques.

Par ailleurs, une présentation de chaque filière animale a permis de réaliser un focus sur la situation en matière de résistances bactériennes aux antibiotiques et d'identifier les enjeux de recherche sur les questions d’usage des antibiotiques.

Sept projets de recherche issus des activités du réseau ont été soumis à divers appels à projet. A ce jour, deux sont d'ores et déjà acceptés et sont en cours de mise en place.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Le réseau R2A2

L’objectif du réseau R2A2 initié en 2013 et poursuivi en 2014 est de mettre autour d’une même table des scientifiques de différentes disciplines, des sciences biologiques aux sciences humaines et sociales, ainsi que des acteurs des différentes parties prenantes concernées par la question de l’utilisation des antibiotiques en productions animales, afin d’aborder les questions posées à la recherche concernant la réduction d’usage des antibiotiques en élevage et la diffusion des résistances bactériennes aux antibiotiques.